Musiciens partenaires

katerina FotinakiKATERINA FOTINAKI

Chanteuse, guitariste, compositrice, Katerina Fotinaki est née et a grandi à Athènes. Sa passion pour la poésie grecque l’amène à entreprendre des études de philologie à l’université où elle obtient son diplôme qui lui ouvre la voie du professorat.  Mais sa passion pour la musique égalant son amour de la poésie, elle fuit l’académisme universitaire et s’engage en autodidacte dans la composition musicale. Guitariste, à la belle voix de soprano, elle se révèle par la composition de pièces musicales pour lesquelles elle obtient différents prix. Elle a également créé des spectacles destinés aux enfants qui ont connu en Grèce un grand succès.

En 2000, elle s’inscrit aux Ateliers vocaux que dirige le baryton Spyros Sakkas, figure importante du paysage musical grec, interprète de prédilection de Yannis Xenakis.  Très vite, Katerina Fotinaki devient l’un des talents les plus prometteurs des Ateliers et Spyros Sakkas lui demande de l’assister pour sa mise en scène de “ L’Orestie ” de Xenakis crée en 2005 au Festival d’Athènes. C’est là qu’Angélique Ionatos la découvre et que naît l’idée d’une reprise de “ Sappho de Mytilène ” où elle succèderait à Nena Venetsanou qui fut de la création originale en 1990.

En 2006, elle décide de s’installer à Paris quelques temps pour parfaire ses études de chant et de composition. Elle devient l’élève de Martina Catella, ethnomusicologue de renom et professeur de chant.

Depuis 2006,  outre ses projets et réalisations personnelles, elle accompagne Angélique Ionatos dans la plupart de ses créations  :  “ Sappho de Mytilène ” à Lausanne, « Le Prince Heureux », opéra pour enfants d’Angélique Ionatos, d’après Oscar Wilde, à Argenteuil,« Comme un jardin la nuit », duo pour deux voix et quatre guitares, « Anatoli », et en 2012/2013 « Et les rêves prendront leur revanche », crée dans le cadre du Théâtre de la Ville à Paris et  présenté au Festival d’Avignon Off 2013.

 

Gaspar clausGaspar Claus, violoncelliste

Né en 1983, Gaspar Claus, fils du célèbre guitariste flamenco Pedro Soler, commence des études de violoncelle dès l’âge de cinq ans. Il suit une formation ultra classique avec de grands pédagogues tels que Philip Muller au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Mais le jeune Gaspard adore les expériences musicales atypiques et préfère s’aventurer sur des chemins de traverse dans la musique pop (Ramona Cordova, Damo Suzuki, Cali…), électro (Joakim de Tigersushi…), ou expérimentale. Il collabore également avec des danseurs (Nina Dipla, Moeno Wakamatsu), des comédiens (Anne Alvaro, Serge Pey), des masseurs et des animaux … Ainsi nait « Le Chat de Schrödinger », projet de spectacle extravagant mêlant musique, sciences physiques et animaux domestiques ! Sans oublier un duo délirant qu’il réalise avec un masseur sur un marché de Noël de Berlin !En 2011, toujours désireux de partager de nouvelles expériences artistiques, il aborde l’univers du flamenco avec son père Pedro Soler pour le disque Barlande.

Gaspar Claus est un interprète hors du commun qui entretient des rapports fusionnels avec son violoncelle qu’il frôle ou pétrit, caresse ou maltraite selon ses inspirations musicales : «Je n’ai pas l’impression d’appartenir à une tradition précise mais plutôt de participer d’un véritable décloisonnement des genres musicaux ».

il participe régulièrement aux projets d’Angélique Ionatos, notamment pour « Et les rêves prendront leur renvanche » où il joue en alternance avec Claude Tchamitchian, contrebassiste.

 

Claude-Tchamitchian-par-Fabrice-JournoClaude Tchamitchian

Contrebassiste et compositeur, né le 28 décembre 1960, il travaille, depuis bientôt 20 ans, dans différents domaines artistiques : création de musiques originales pour la danse et le théâtre. En 1994, il créé et co-fonde Emouvance. Avec ce label installé à Marseille, il développe des projets artistiques qui s’inscrivent tous dans le monde la musique actuelle, soit écrite, soit improvisée. Emouvance est ainsi devenu, au-delà d’un label, une véritable structure de production.

Par ailleurs, il s’investit régulièrement dans des projets pédagogiques, en tant qu’artiste associé, sur des résidences, ou bien encore en tant qu’intervenant sur des publics très divers, amateurs ou professionnels. Très impliqué sur la scène européenne, il a joué avec Eric Watson, Christof Lauer, Andy Sheppard, Linda Sharrock, Gian Luigi Trovesi, Barre Phillips, Ray Anderson, Ersnt Reiseger, Henri Texier, Jean-Marie Machado, Phil Minton, Chris Biscoe, etc… Complice depuis plusieurs années d’Angélique Ionatos, on le retrouve régulièrement  à ses côtés en tant qu’interprète et notamment dans « Et les rêves prendront leur revanche » en alternance avec Gaspar Claus.